L'oeuvre The Poor Kids par Babs

Pour mieux comprendre le vécu d'un artiste, il faut bien observer ses œuvres. C'est ainsi que Babs, un féru de la peinture grafitti, expose une des expériences qui l'ont marqué à travers sa création : The Poor Kids.

oeuvre the poor kids babs

La créativité est un aspect fondamental des arts graphiques. Dans ce domaine, les œuvres sont plus belles les unes que les autres. Il en existe aussi qui font partie de la peinture graffiti. Celles-ci ont pour particularité de se faire dans la rue ou sur des objets à grande surface comme des panneaux. Un jeune talent, en la personne de Babs, a réussi à élever le niveau de cette catégorie avec ses peintures graffiti abstraites. L’une de ses créations qui font figure de référence est l’œuvre The Poor Kids.

La genèse de l'œuvre originale The Poor Kids par Babs

À la base, l’artiste Babs est un autodidacte passionné par son art. Il fait notamment partie des writers les plus talentueux de sa génération. Focalisé sur la lettre, l’artiste va construire au fil des années son propre style de peinture. Babs n’est plus simplement une étoile montante bourrée de talent. Il est l’incarnation de la réussite dans la peinture graffiti abstraite de l’époque contemporaine. C’est d’ailleurs avec plein de vigueur et d’enthousiasme qu’il présente au public ses créations. Son inspiration est spontanée et obéit à son instinct créatif.

Malgré son principe de peinture spontanée, l’artiste Babs a dérogé à sa règle à l’issue d’un voyage effectué dans un pays pauvre. Il a été marqué par l’expérience qu’il y a vécue. Les conditions de vie difficiles ainsi que la précarité sociale n’ont pas laissé indifférent le talent de la peinture graffiti. C’est ainsi qu’il a décidé de rendre témoignage par son art de cette expérience personnelle dans son séjour. Il en découle la réalisation de son œuvre The Poor Kids.

À travers la création The Poor Kids, l’artiste manifeste chacune des émotions ressenties durant son séjour. La misère était le leitmotiv des habitants. Babs fut ainsi curieux d’en savoir plus sur les conditions de vie des populations de ce pays. Il n’hésita pas à échanger avec certains. Toujours dans son élan de liberté d’expression, il parcourait les rues en interrogeant en particulier les enfants. Pour Babs, ils étaient non seulement les plus vulnérables, mais aussi ceux qui donnaient une image authentique de la situation dans laquelle ils vivaient. The Poor Kids est donc la matérialisation de l’expérience des enfants de ce pays.

L’aspect technique de la peinture graffiti abstraite The Poor Kids

C’est dans le contexte du vandalisme qui l’a personnellement marqué depuis son enfance que Babs a conçu The Poor Kids. Cette tendance de liberté d'expression créatrice constituait en effet le canal par excellence pour que l’artiste laisse parler son imagination. Il faut néanmoins préciser que The Poor Kids, à l’instar des autres créations de Babs, n’a aucun message spécifique à transmettre. Il s’agit surtout pour lui de se faire plaisir à travers cette peinture graffiti originale. Pour ce faire, l’artiste a utilisé une technique s’inspirant du cubisme.

En alternant les couleurs et les formes, The Poor Kids laisse chacun plonger au cœur de la situation des enfants du pays où il a séjourné. Au premier regard, l’on est attiré par l’abondance des teintes sombres. Cela pourrait traduire l’importance des émotions de douleur et de souffrance vécues au quotidien par ces enfants. Ensuite, ce qui frappe est sans nul doute les différents contours colorés et lumineux. Comme pour exprimer une sorte de lueur d’espoir dans ces conditions de vie difficiles.

Le talentueux Babs offre ainsi au public une création qui défie les conventions et les standards habituels. C’est une scène qui révèle même en chaque observateur une nouvelle expérience sensorielle. La raison n’a pas sa place dans The Poor Kids. Il s’agit surtout de laisser voguer ses sentiments dans le contraste des couleurs qu’offre ce tableau unique en son genre.

L'œuvre The Poor Kids : un témoignage créatif de l’artiste Babs

Signifiant littéralement en français « les enfants pauvres », l’œuvre The Poor Kids constitue un élan de reconnaissance et de générosité. L’artiste Babs est reconnaissant d’avoir partagé le vécu de personnes honorables lors de son voyage. Il a été immergé et accueilli à bras ouverts. La transparence fut le maître-mot des habitants qui n’ont pas hésité à partager avec lui leur quotidien.

D’un autre côté, Babs a un élan de générosité en traduisant par son art ce passage qui l’a considérablement marqué. La peinture graffiti abstraite est le canal par excellence pour illustrer toutes les émotions ressenties à l’issue de ce voyage.

Les enfants vivaient dans des conditions anormales pour leur âge. Bon nombre d’entre eux étaient privés de scolarité. La tristesse se lisait sur leur visage de façon immédiate. À cela venaient s’ajouter les différents travaux qu’ils devaient réaliser pour aider leurs parents à mettre du pain sur la table. Cette vague d’émotions est transcrite sur chaque ligne de The Poor Kids.

Néanmoins, on y perçoit autre chose après une observation minutieuse. Il s’agit de la joie de vivre naturelle et intrinsèque des enfants. L'espoir du lendemain meilleur associé à leur innocence fait de ces enfants des êtres exceptionnels. La création de Babs a su tirer parti de ce voyage. Avec The Poor Kids, Babs positionne son art dans une dimension supérieure et humaine.

Recent posts

Menu

Pages